15 bourses complètes LLM / MPhil en droits sexuels et reproductifs en Afrique (SRRA) en Afrique du Sud

La date limite de réception des candidatures pour la classe 2021 est le 30 juin 2020

Le Center for Human Rights de l’Université de Pretoria propose désormais un diplôme de master en droit LLM / MPhil droits sexuels et reproductifs en Afrique (Sexual & Reproductive Rights in Africa).

Voir aussi ici le Programme de Master LLM / MPhil sur les droits des personnes handicapées en Afrique (DRIA) avec un nombre limité offert.

Ce programme de deux ans est offert comme un cours d’apprentissage mixte comprenant une interaction en ligne et des semaines de bloc résidentielles à Pretoria. Deux sessions de cours seront programmées chaque année (quatre sessions de contact sur une période de deux ans).

Qui peut postuler?

  • Le diplôme LLM est ouvert aux personnes titulaires d’un diplôme LLB ou équivalent (Bac+4).
  • Le diplôme de Master de Philosophie en droit MPhil est ouvert aux non-avocats avec au moins un diplôme spécialisé dans une discipline universitaire pertinente aux droits sexuels et reproductifs en Afrique OU toute autre qualification dans une discipline universitaire pertinente aux droits sexuels et reproductifs en Afrique qui permet l’admission à un programme de maîtrise dans l’établissement où le diplôme de premier cycle a été obtenu. Si cette qualification a une durée inférieure à 4 ans, une expérience pratique ou professionnelle substantielle prouvée en matière de droits sexuels et reproductifs en Afrique, à la discrétion du doyen, est également requise.
  • Les candidats doivent avoir d’excellents diplômes universitaires et démontrer une expérience ou un intérêt en matière de droits de l’Homme.
  • Un maximum de quinze étudiants seront acceptés pour l’année académique 2021.

Comment postuler?

Vous devez postuler en ligne et fournir les documents suivants (tous dactylographiés):

  • Relevés de notes antérieurs
  • Diplômes et Certificat (s) précédent (s)
  • Copie de la page de bio-données du passeport
  • Une photo d’identité de bonne qualité
  • Pour les candidats n’ayant pas obtenu leurs qualifications en anglais: certificat de test TOEFL, SAT1 ou IELTS.
  • La date limite de réception des candidatures pour la classe 2021 est le 30 juin 2020.
  • Tous les candidats seront informés de leur réussite ou non avant le 31 octobre 2020

Durée du cours (deux ans)

Apports 2020: janvier 2021 – décembre 2022

Date limite d’inscription: 30 juin 2020

Il s’agit d’un cours de sélection et les candidatures doivent être soumises avant le 30 juin 2020 pour être admises à l’année académique 2021.

Bourses d’études

JUSQU’À 15 BOURSES COMPLÈTES SONT DISPONIBLES POUR LES CITOYENS AFRICAINS.

Objectifs du programme:

Le LLM / MPhil (droits sexuels et reproductifs en Afrique) a des objectifs à court et à long terme. À court terme, il vise à atteindre les objectifs suivants:

  • fournir à l’apprenant des connaissances et une compréhension de la santé et des droits sexuels et reproductifs dans une perspective internationale nationale, régionale et mondiale
  • doter l’apprenant de compétences en recherche sur la santé et les droits sexuels et reproductifs
  • doter l’apprenant de compétences de plaidoyer pour la promotion de la santé et des droits sexuels et reproductifs
  • doter l’apprenant de compétences pratiques pour garantir la réalisation de la santé et des droits sexuels et reproductifs
  • Les objectifs du programme de Master vont au-delà du simple enrichissement de l’apprenant.

À long terme, le programme LLM / MPhil devrait procurer aux individus et aux communautés de la région africaine et au-delà, des avantages sociaux tangibles, notamment:

  • la formation de dirigeants capables d’influencer la transformation sociale des sociétés
  • sensibilisation du public à la santé et aux droits sexuels et reproductifs
  • accroître la compréhension du public de la santé et des droits sexuels et reproductifs
  • renforcer la capacité des groupes, réseaux ou organisations qui promeuvent la santé et les droits sexuels et reproductifs et les droits voisins, y compris les droits des femmes et des minorités sexuelles
  • faire progresser la santé génésique et sexuelle et les droits des individus et des communautés
  • la lutte contre la discrimination et la stigmatisation entourant la santé et les droits sexuels et reproductifs
  • influencer les interventions aux niveaux national et régional de la santé et des droits sexuels et reproductifs
  • influencer l’élaboration des politiques en matière de santé et de droits sexuels et reproductifs aux niveaux national et régional

Site Internet du Centre et appel à candidature accessible ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Impossible de copier ce contenu.